La crédencial, le passeport du pèlerin

Un peu d'histoire

Au Moyen Âge, dénomée alors Créanciale, le pèlerin qui voulait partir sur un Chemin de Compostelle devait demander à l'Église, aux Seigneurs ou aux tribunaux, une lettre de créance. Ainsi, le pèlerin pouvait passer sans encombre les contrôles qui jalonnaient à cette époque les différents Chemins.

À quoi sert la crédencial de nos jours ?

Elle permet d'accéder aux gîtes réservés aux pèlerins (elle est obligatoire en Espagne et recommandée en France), et permet également d'obtenir la Compostela (certificat du pèlerinage) à votre arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle. La Compostela n'est délivrée qu'aux pèlerins pouvant justifier avoir parcouru les 100 derniers kilomètres à pied ou à cheval, ou les 200 derniers kilomètres à vélo. Il faut faire tamponner la crédencial à chaque étape.
La crédencial ne remplace pas la Carte Nationale d'Identité ou le Passeport qu'il faut donc emporter.
Elle est nominative, donc personnelle, et valable à vie sur l'ensemble des Chemins menant à Saint-Jacques-de-Compostelle. C'est-à-dire que vous pouvez faire le Chemin en une ou plusieurs fois, sa validité prenant fin à votre arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Où se procurer une crédencial ?

Au près de l'Église, à travers certains diocèses et de leurs paroisses, ou au près d'associations jacquaires.

Où faire tamponner sa crédencial ?

Dans les églises, mairies, offices de tourisme, hébergements, commerces (et bien d'autres) présents sur votre passage.

Podiensis sur FacebookPodiensis sur TwitterPodiensis sur YouTube
Inscrivez-vous à la lettre d'information et ne ratez aucune actualité ! S'inscrire à la newsletter
Logos des collectivités
Logo Podiensis
Podiensis.com vous aide pour votre pèlerinage sur la Voie du Puy (Via Podiensis), du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, en vous donnant des conseils pratiques et en vous listant les différents hébergements disponibles. Le Chemin est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.